Au pays d'Aricie

Un peu de tout, beaucoup de rien, sinon l'inverse

19 juin 2010

Mansfield Park

de Jane Austen

couv70759444

"On ne sait pratiquement rien d'elle, sinon quelques dates et lieux où elle a vécu. Son iconographie est réduite à son portrait que fit d'elle sa soeur. Jane Austen (1775-1817) serait tombée dans l'oubli le plus total, n'étaient les six romans qu'elle écrivit, et qui sont parmi les plus étonnants du domaine romanesque anglais... Il ne s'y passe littéralement rien. Ils racontent principalement les rapports qui se tissent entre des demoiselles à marier et des épouseurs en puissance. Ils sont faits de dialogues et d'évocation brèves : mondanités, jardins, maisons de campagne, voilà pour le cadre.
La cérémonie du thé, la préparation et le déroulement des bals, voilà pour les évènements majeurs. Et pourtant, avec une matière d'une apparence si mince, Jane Austen a fasciné des lecteurs de la qualité de Virginia Woolf et de Henry James, et continue de fasciner un public important."
Hubert Juin, Le Monde
(Quatrième de couverture)

Mon avis :

Mauvaise élève que je suis, voici encore une lecture commune avec des membres de Livraddict que je n'aurai pas fini à temps. Mais j'en pense déjà quelque chose alors ce n'est pas un problème ! Je viendrai compléter ce petit article plus tard.

Mansfield Park est l'adaptation cinématographique des oeuvres de Jane Austen que je préfère. En ce qui concerne la lecture je n'ai lu qu'Orgueil et préjugés que j'avais beaucoup aimé. Et ce livre confirme.
J'aime l'écriture de Jane Austen, l'univers de ses oeuvres. De ce point de vue là, je n'ai pas grand chose à redire.

En ce qui concerne les personnages, je dois avouer qu'Edmond, qui me plaît beaucoup dans le film (allez savoir pourquoi, moi-même je n'en sais rien),m'agace quelque peu dans ce livre. Il ferait mieux de l'oublier un peu sa Mary Crawford, et d'ouvrir enfin les yeux. Je ne vois pas ce qu'elle a de plus que moi !
Trêve de plaisanterie, Edmond est un peu trop niai et Fanny n'est pas assez affirmée à mon goût. Quant à Tante Norris, elle m'insupporte vraiment.
Mais dans l'aspect général, ce livre est fidèle à l'image que je m'en faisais et cette lecture est un plaisir.

Il me tarde de le finir pour savoir comment se déroule le coup de foudre d'Edmond pour Fanny.

Pour aller voir les avis des autres participantes, allez donc voir Fée, Mallou et Galleane.

En attendant, je vais descendre dans la rue, au milieu de la foule pour choisir le pourpre.
Sait-on jamais, cela fonctionne pour Fanny, pourquoi pas pour moi ?!!!

Posté par aricie à 16:55 - Lecture - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

    ah la tante Norris ! grrr elle m'a bien agacé également !
    Une lecture très agréable, j'aime bien le style et voir raconter cette époque me plait beaucoup.
    Il faudra que je tente un film une fois (j'ai Orgueils et Préjugés en DVD mais toujours emballé ^^)
    J'ai tenu tout le livre pour connaitre le fin mot de l'histoire entre Edmund et Fanny aussi

    Posté par mallou, 19 juin 2010 à 23:45
  • Ah mais le film n'a rien à voir avec le film. Qu'est-ce que tu vas comparer ?!?

    @Mallou : Tu as le DVD du film de Joe Wright ou la mini-série de la BBC ?

    Posté par Fée Bourbonnaise, 20 juin 2010 à 09:49
  • Le livre n'a rien à voir avec le film, tout le monde aura compris, hein.

    Posté par Fée Bourbonnaise, 20 juin 2010 à 09:50
  • J'ai pas comparé, qu'est-ce que tu racontes ? J'ai juste dit que dans le film Edmond me plaisait et que dans le livre il m'agace. Mais ce n'est pas comparer !

    Posté par Moi, 20 juin 2010 à 13:23
  • C'est juste que, au vu de ton commentaire, j'ai l'impression que tu parles du livre en pensant au film. Mais c'est peut-être parce que tu ne l'as pas encore terminé. J'attends donc un avis plus détaillé.

    Posté par Fée Bourbonnaise, 22 juin 2010 à 11:14

Poster un commentaire