Au pays d'Aricie

Un peu de tout, beaucoup de rien, sinon l'inverse

16 juin 2010

Oscar Pill

d'Eli Anderson
Tome 1 : La Révélation des Médicus

couv36000752

"Je m'appelle Oscar Pill et je ne suis pas un garçon comme les autres. Je suis un Médicus : j'ai le pouvoir extraordinaire de voyager dans n'importe quel corps vivant. Comme mon père, qui fut autrefois un célèbre Médicus avant de disparaître. Aujourd'hui, l'humanité entière est à nouveau menacée : Skarsdale, le sombre Prince des Pathologus, s'est échappé de sa prison. Et moi, j'ai été choisi pour l'affronter. Il me faut braver tous les dangers et rapporter un Trophée d'un endroit où je ne suis jamais allé. Un univers mystérieux qui se trouve... dans le corps humain."
(Quatrième de couverture)

Mon avis :

J'ai pu faire la rencontre avec Oscar Pill par le biais de Livraddict et des Editions Albin Michel, dans le cadre d'un book-club spécial suivit d'une rencontre virtuelle avec l'auteur, Eli Anderson. Je les en remercie tous, pour ces deux premiers tomes, La Révélation des Médicus, et Les Deux Royaumes.

Oscar est un jeune garçon avec un fort caractère. De ce point de vue, le personnage me plaît bien, même si j'apprécie encore plus sa sœur avec son côté totalement décalé. Mais je n'ai pas trouvé les personnages si attachant que ça.
Ce qui me plaît le plus dans cet univers, c'est la description du corps humain. Il s'agit d'un véritable monde intérieur, avec ses paysages, ses habitants. Et c'est tellement bien décrit, que j'aurai presque envie d'y croire. Cela en donne une bonne image. Si mes cours de sciences avaient ressemblés à cela, j'aurai sûrement appris plus de choses.
Sans oublier que les Médicus entrant dans notre corps pour nous guérir, c'est quand même bien tentant.

J'ai pu lire qu'Eli Anderson avait suivi des études de médecine. Cela doit expliquer la qualité de la description intérieure qu'il fait de notre corps.
Et ne serait-ce pas un fantasme de médecin que d'entrer dans le corps humain pour découvrir plus rapidement ce dont les malades souffrent et les aider à guérir ?

Dans ce premier tome des aventures d'Oscar Pill, on découvre l'univers d'Hépatolia qui semble correspondre à tout notre système digestif. On prend aussi connaissance du personnage principal et de sa famille, de ses amis (anciens et nouveaux), des Médicus...

Je ne pourrai pas dire que cette lecture est un coup de cœur. J'apprécie l'univers qui y est décrit. Mais un jeune garçon, avec une histoire familiale difficile et doté de pouvoirs surnaturels ne m'attire pas plus que ça.
Cependant pour la qualité de l'écriture et les descriptions des cinq univers du corps humain, et pour en apprendre un peu plus sur les Pathologus, peut-être que je continuerais à suivre les aventures d'Oscar.

Tome 2 : Les Deux Royaumes

couv21801722

"Un an s'est écoulé depuis mon premier voyage. J'ai appris des choses troublantes sur mon père, un célèbre Médicus disparu. Je dois découvrir la vérité sur lui. Enfin, mon pendentif retrouve son éclat : l'ordre des Médicus a besoin de moi ! Cette fois, je dois pénétrer dans le second Univers, là où se trouvent les deux Royaumes mystérieux, Pompée et les Souffles. Le Prince Noir, mon ennemi irréductible le sait-il déjà ? Depuis que j'ai été choisi pour lutter contre lui, il a entamé une guerre sans merci contre moi. Mais je suis prêt à le combattre. Plus que jamais."
(Quatrième de couverture)


Mon avis :

Voilà la suite des aventures du jeune Oscar Pill. Je ne m'attendais pas à louper un an de sa vie. Mais finalement ce n'est peut-être pas si mal. On peut laisser libre court à notre imagination pour combler cet espace-temps vide.

Dans ce deuxième tome, on entre dans le second univers du corps humain. Les descriptions sont aussi précises que dans La Révélation des Médicus. Le rythme ne s'essouffle pas. Au contraire je le trouve encore plus soutenu. Il n'y a plus toute la prise de connaissance avec les Médicus, leurs pouvoirs et les univers qui m'avait quelque peu ennuyée dans le premier tome.

Les personnages de Violette et Valentine sont de plus en plus attachant et celui de Ronan Moss est quand même assez détestable, mais ça c'est parce qu'ici je préfère quand même les gentils. Par contre j'ai quand même un peu de mal à m'attacher à celui d'Oscar. Je n'arrive pas bien à le cerner, à le comprendre, et ça me dérange un peu.

Comme pour La Révélation des Médicus, ce qui m'attire le plus dans ce livre, c'est les univers. Ici celui du coeur et des poumons. Je me suis amusée à imaginer le mauvais état du second univers de Monsieur Leonid Smith. L'auteur aurait aimé lancé un petit message "Fumer et boire nuit gravement à la santé" que ça ne m'étonnerais pas. Dans un sens c'est plutôt réussi. Personnellement je ne souhaite pas de problèmes à tous mes éoliens et autres petits habitants de mon intérieur.

Tout ça pour dire que j'ai préféré ce deuxième tome au premier. Ce n'est toujours pas un gros coup de coeur. Mais si l'occasion se présente, je lirai la suite avec plaisir. Et j'attends demain la discussion avec l'auteur pour lui posait deux, trois questions qui me trottent dans la tête.

Posté par aricie à 18:00 - Lecture - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

    Je t'emprunterai peut-être le 1er tome mais je n'en fais pas une priorité.

    Posté par Fée Bourbonnaise, 17 juin 2010 à 19:44

Poster un commentaire